Exilium – Deuxième partie Tome 2 : Les legs noirs

C’était il y a quatre mois, lors de mon premier face-à-face avec les rigueurs de l’hiver saint-amandois. Trois discrets élèves du lycée où j’exerce comme pion m’ouvraient les yeux sur leur étrange faculté de se transformer en une improbable et redoutable créature. Je fus terrorisé. Mais ils m’aidèrent à surmonter mes peurs pour comprendre leur place dans l’ordre naturel des choses. Je devins leur meneur, et l’un d’entre eux mon gardien. Partager cette expérience dans mon premier témoignage fut éprouvant mais me servit de thérapie post-traumatique. Je restai convaincu qu’après cela plus rien ne pourrait m’effrayer. Jusqu’à ma confrontation avec quelque chose de plus grand, plus fort, imprévisible. Et pour la première fois : maléfique ! Cet ouvrage relate les événements survenus après ceux rapportés dans mon premier témoignage.

Me voici en train de plonger dans le nouveau livre de Frédéric Bellec, son troisième livre pour être précis. Avant toute chose, je tiens énormément à remercier cet auteur qui me fait confiance à chacun de ses romans en me les confiant pour les découvrir.

–  T’as amené de l’alcool ? m’étonnai-je
(…)
– Oui ! Du vin américain ! De celui qui fait pschit quand on le débouche et déclenche des pétarades de gros rototos.

Par où commencer quand à ce nouveau livre. Bon déjà, je l’attendais énormément après la fin de la première partie de ce second tome. Les mystères qui tournaient lors du premier tome suivi du second tome ne donnent qu’une envie c’est d’en connaitre la suite. Et ça commence sur les chapeaux de roues avec cette deuxième partie. l’un des plus grand mystère se voit tout doucement révélé, tout en restant mystique malgré tout et rien que ça nous plonge complètement dans l’ambiance de ce livre.

Dans ce nouveau livre, nous retrouvons de nouveau tous nos héros au grand complet avec un personnage qui prend tout doucement plus d’importance, ce qui n’est pas pour déplaire. La personnalité de chacun des personnes renforcent encore plus l’histoire et les liens qui unissent chacun d’entre eux fait en sorte qu’une harmonisation naisse.

La brève conversation se conclut par un vif claquement de chair, que j’attribuai moins volontiers à une attaque de moustique qu’à une frappe sur la partie la plus charnue de l’anatomie médiane d’un des deux protagonistes.

L’une des forces de ce livre, et des précédents d’ailleurs, c’est la pointe d’humour de l’auteur qui est juste parfaite. Une petite phrase et c’est l’éclat de rire assuré, rien de plus agréable. Même dans les moments les plus palpitants, où l’on est dans l’angoisse de savoir ce qui va se passer, il se passe toujours un petit événement qui nous déclenche un rictus pour nous détendre un minimum.

Quand à l’histoire, elle correspond à mes attentes. Il y a de vrais rebondissements avec un scénario à couper le souffle lors d’un dénouement important. Bien évidemment l’auteur sait se jouer de nous, et nous laisse quelques mystères sur la fin pour nous rendre encore plus accro à son style d’écriture et surtout attendre avec impatience le prochain tome.

– Les gars, avec elle, c’est pas gagné ! (Il se tourna vers Lewis) T’aurais pas pu tomber amoureux d’une tueuse de vampires ?

Il n’y a pas à dire, Frédéric Bellec sait conquérir nos cœurs au travers de son écriture. C’est un véritable plaisir à chaque moment de lecture, ces livres vont devenir des incontournables de la littérature française. Les anglais ont comme référence J.K. Rowling, nous avons son homologue français Frédéric Bellec, et je le souhaite le même succès.

Je terminerai cet article, en vous recommandant vivement de vous lancer dans la lecture de Exilium. Ce troisième tome m’aura plu bien plus encore que les précédents et j’attends avec impatience le prochain tome qui nous emmènera dans une aventure qui n’en finit pas de nous surprendre.

Vous pouvez retrouver ce roman sur le site de la Fnac ou encore Amazon. Je vous invite également à suivre Frédéric Bellec sur Twitter mais aussi sur sa page Facebook, c’est une personne vraiment sympathique avec qui il est agréable d’échanger.

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

One response to “Exilium – Deuxième partie Tome 2 : Les legs noirs”

  1. Frédéric BELLEC says :

    Comment ne pas tomber amoureux d’un chroniqueur qui s’accroche à ce point à l’univers d’Exilium ? J’adore, j’adhère ! Je ne dois pas me louper pour le tome 3 dont le plan est en cours de rédaction…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :