Exilium – Première partie Tome 2 – Les legs noirs

C’était il y a quatre mois, lors de mon premier face-à-face avec les rigueurs de l’hiver saint-amandois. Trois discrets élèves du lycée où j’exerce comme pion m’ouvraient les yeux sur leur étrange faculté de se transformer en une improbable et redoutable créature. Je fus terrorisé. Mais ils m’aidèrent à surmonter mes peurs pour comprendre leur place dans l’ordre naturel des choses. Je devins leur meneur, et l’un d’entre eux mon gardien. Partager cette expérience dans mon premier témoignage fut éprouvant mais me servit de thérapie post-traumatique. Je restai convaincu qu’après cela plus rien ne pourrait m’effrayer. Jusqu’à ma confrontation avec quelque chose de plus grand, plus fort, imprévisible. Et pour la première fois : maléfique ! Cet ouvrage relate les événements survenus après ceux rapportés dans mon premier témoignage.

Il y a quelques temps je vous livrais une chronique sur le tome 1 de Exilium écrit par Frédéric Bellec. Il m’a de nouveau confié la lecture de son livre qui n’est autre que la suite du précédent. A la fin du premier tome, un mystère venait terminé une histoire palpitante, un leg noir.

Afin que chacun sache de quoi je parle, je vais vous révéler l’un des plus grands secrets que notre monde nous cache, nous ne sommes pas seul ! En effet, au travers du premier tome, on découvre que parmi nous, certaines personnes sont douées d’un don particulier qui les rend proche de la nature. Je ne vous en dirais pas plus quand à leur don mais celui-ci est à la fois merveilleux et effrayant, ces personnes ayant ce don sont surnommés des Legatis ou Leg.

J’ai appris par la même occasion que la monstruosité n’est pas un état, mais une simple question de point de vue.

Toute l’histoire commence avec un fait historique retraçant un émissaire du diable qui semait la terreur autour d’un village, un animal ou un monstre s’attaque aux animaux ne laissant que des carcasses sur son passage. On découvre alors que ce qui a semé la terreur est un monstre noir que personne n’a jamais vu de sa vie mais surtout qu’on ne sait pas la forme précise qu’il a. Ce fait historique nous permet de savoir que vit autour de nous des êtres dont on ne soupçonne pas l’existence.

Ce point historique rend déjà l’intrigue intéressante car on aimerait savoir ce qu’est cette « chose » mais surtout ce qu’il va arriver de nos jours, est-ce un fait ou bien un mythe ? Le mystère reste entier. On retrouve aussitôt après Frédéric, notre assistant d’éducation, grand meneur du premier tome et qui nous mène de nouveau dans son quotidien. Un quotidien entre deux mondes, celui d’assistant d’éducation et celui de meneur dans l’univers des Legs.

C’est au travers d’une semaine, en somme toute banale, que tout commence dans cette nouvelle intrigue. Mais c’était sans compter sur une découverte assez étrange pour rendre un quotidien d’un coup plus mystérieux. La nature cache souvent les plus grands mystères de notre monde et c’est dans ce sens que cette aventure nous mène.

Ce qui change comparé au premier tome, c’est le suivi même de l’histoire. Contrairement au précédent, ce tome ne suit pas seulement Frédéric dans ses aventures mais on suit aussi d’autres personnages. Cela rend l’histoire plus alléchante et beaucoup plus compréhensible, il y a toujours autant de mystères mais ceux-ci sont mieux perçus et plus compréhensible à mon sens. On n’est pas du tout perdu, et malgré l’intrigue au travers de différents personnages, celle-ci reste bien linéaire et bien tracée. Toutefois le style d’écriture reste le même, et sincèrement c’est le plus approprié à ce genre de roman.

On veut surtout pas que tu n’aies plus peur, et on espère bien que jusqu’à la fin de ta vie tu vas t’en taper d’autres gastros nerveuses !

Malgré tout, il m’a manqué un petit quelque chose dans ce second tome, autant lors du premier j’arrivais facilement à avoir l’impression que tout ce que je lisais est réel, autant ici l’iréel prend le pas sur cela. On pourra sans doute mettre ceci sur le compte que l’on vit l’histoire au travers d’autres personnages. Toutefois, il n’en reste pas moins que l’identification à chaque page sur chaque personnage se fait de manière très aisée.

Pour ma part, la première partie de ce second tome est très alléchante, et je pense même que ce livre est beaucoup trop court, on en veut toujours plus mais surtout en savoir toujours plus. Il y a énormément de découvertes au travers de ce livre et énormément de réflexion de la vie humaine avec une approche philosophique à mes yeux très intéressante, et qui touche des sujets d’actualités bien mises en exergue.

Vous pouvez retrouver ce roman sur le site de la Fnac ou encore Amazon. Je vous invite également à suivre Frédéric Bellec sur Twitter mais aussi sur sa page Facebook, c’est une personne vraiment sympathique avec qui il est agréable d’échanger.

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

4 responses to “Exilium – Première partie Tome 2 – Les legs noirs”

  1. Frédéric BELLEC says :

    Merci pour cette jolie chronique qui donne envie de poursuivre l’histoire. Et à très bientôt pour 380 pages au lieu de 320 🙂 !

    Aimé par 1 personne

  2. Mademoiselle Cup Of tea says :

    J’ai terminé le bouquin hier, et j’étais comme une dingue j’avais tellement tellement envie de savoir la suite ^^
    Contrairement à toi, j’ai préféré le Tome 2 au premier tu vois justement car le premier était un peu trop encré dans la réalité, un peu trop … je sais pas en faite, en tout cas j’ai adoré ma lecture 🙂
    Bref hâte de lire la suite :p
    Bises
    https://mellecupofteabouquine.wordpress.com

    Aimé par 1 personne

    • lextestweb says :

      Je suis comme toi j’ai énormément envie de connaitre la suite, qui va très vite arrivé 😀
      C’est tellement bien écrit ce livre et bien construit surtout, on est dans un mystère sans pour autant être perdu j’adore 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :