Conor a de plus en plus de difficultés à faire face à la maladie de sa mère, à l’intimidation de ses camarades et à la fermeté de sa grand-mère. Chaque nuit, pour fuir son quotidien, il s’échappe dans un monde imaginaire peuplé de créatures extraordinaires. Mais c’est pourtant là qu’il va apprendre le courage, la valeur du chagrin et surtout affronter la vérité…

quelques-minutes-apres-minuit-3 minutes-apres-minuit-ultime-bande-annonce-51365

J’ai découvert ce film un peu par hasard, n’en ayant pas du tout entendu parler avant sa sortie. Il aura fallu que je regarde les sorties de la semaine pour découvrir une affiche qui m’a complètement intrigué, et une bande-annonce qui m’a paru énigmatique.

Rien qu’en lisant la synopsis, je savais que l’ensemble pourrait me plaire. Il faut avant savoir que ce film est une adaptation du livre du même nom, en général je suis assez adepte d’adaptation, il me paraissait donc essentielle de découvrir ce petit film.

Pourquoi je dis petit ? Car ce film n’a que très peu de représentations. D’ordinaire je vois souvent un peu plus de 10 séances pour un film qui vient de sortir dans mon cinéma mais pour celui-ci il n’y en a pas plus de 5, et dans une petite salle. De plus, on en parle vraiment peu de ce film, ce qui, je pense, est dommage.

ob_b7c678_quelques-minutes-03 monster2

Commençons par les acteurs choisis. En acteurs principaux, il y en a peu, et ce n’est pas pour déplaire. En tête des plus connus, nous avons Sigourney Weaver, toujours aussi bien à l’écran, une actrice que j’apprécie souvent dans ces rôles. En acteur central, nous avons un jeune homme du nom de Lewis MacDougall. Pour ceux qui ne le connaissent pas, il a déjà joué un rôle dans le film Pan en 2015. A ses côtés, nous retrouvons Felicity Jones et Toby Kebbell. Dans l’ensemble, des acteurs déjà bien connu du grand écran. Et je n’oublie pas la présence de Liam Neeson qui prête sa voix à un personnage en CGI.

Venons au fait, le scénario. Alors au tout début, n’ayant pas lu le livre, je ne savais pas trop ce qui se passerait vraiment, et je peux vous dire que la bande-annonce ne vous aide pas à savoir, point positif. J’ai donc été attentif, me posant pas mal de questions sur ce jeune homme que l’on n’arrive pas vraiment à cerner au début. Son caractère est peu perceptible et c’est ce que j’ai adoré, car du début à la fin son comportement nous dévoile petit à petit sa véritable nature, ces véritables sentiments.

Toute l’histoire tourne autour de ce garçon, Conor, à aucun moment nous voyons une scène sans sa présence, et c’est ce qui fait la force du film car nous finissons par ressentir ce que peut ressentir Conor à certains moments, de la frustration, de l’énervement, et tout plein de question. Ce film nous plonge dans une réalité que chacun peut vivre, découvrir ce sentiment d’impuissance face à tout, mais surtout une véritable morale se dégage tout le long du film.

quelques-minutes-apres-minuit-photo-973079quelques-minutes-apres-minuit-photo-lewis-macdougall-963090

Ce qui est appréciable, c’est que ce film mêle le réel et le fantastique. Tout enfant à son âge, se trouve souvent entre ces deux univers, et l’alliance dans ce film est juste parfaite. Il est difficile de décerner au début ce qui fait parti du réel et du fantastique mais très vite on découvre l’envers du décor et l’imagination que Conor peut avoir, mais est-ce vraiment de l’imagination ? C’est là que ce trouve l’une des clés du film.

Au niveau des décors, des effets spéciaux, tout ce que j’ai pu constater, c’est qu’il y avait une maîtrise totale. on se retrouve plongé à certains instants dans un décor animé qui fait tout son charme à l’histoire et rentre parfaitement avec son déroulement même. De plus, cela renforce encore plus l’idée même de partir dans un nouvel imaginaire. Quand au effets sonores, rien à dire ils s’harmonisent parfaitement et la bande-son est parfaite.

Il ne faut pas oublier que ce film est avant toute chose un drame, et croyez-moi, de l’émotion il y en a vraiment dans ce film, il y aurait peu de personnes qui ne verseraient pas une larme à certains moments, mais il se dégage vraiment une force de moralité dans ce film que ces larmes valent la peine de couler.

Mon verdict final : 

Bien que je n’ai pas lu ce livre, ni même entendu parler de ce film, il m’a énormément intrigué. Je ne pense pas par contre que ce soit un film qui puisse plaire à tout le monde. Néanmoins je le trouve très moralisateur, dénouant beaucoup de non-dit et le quotidien que peut vivre un jeune garçon de cet âge. Une chose est sûre, je ne regrette pas d’avoir vu ce film.

Pensez-vous aller voir ce film ? Avez-vous lu le livre ? 

Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus, je vous joins la bande-annonce : 

Publicités