Sword Art Online : Lost Song est un Action/RPG japonais se basant sur les MMORPG mais jouable en solo. Avec un scénario totalement original dans l’univers de ALfheim Online, Sword Art Online: Lost Song inclus de nouveaux personnages et voit le retour de certains anciens.

SAO_1

Après avoir vu l’animé Sword Art Online, je n’avais qu’une envie, pouvoir jouer à un jeu du même nom. Il ne fallu pas attendre si longtemps puisque j’ai pu acquérir Sword Art Online Lost Song sur PS4. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre sur ce jeu. Juste en regardant quelques vidéos je n’avais pas trop idée du déroulement du jeu et de son gameplay. Dans ce jeu, on retrouve des personnages emblématiques de l’animé (tiré d’un manga, je le rappelle) en la personne de Kirito,  Asuna ou encore Leafa. Ce qui est appréciable, c’est que même sans connaître les personnages ou même l’animé, le jeu met en oeuvre des petits scénarios pour expliquer le lien qui unit chacun des personnages les uns aux autres.

Néanmoins,  pour ceux ne connaissant pas l’histoire de base, voici un bref résumé :

Un jeune garçon répondant au nom de Kirito commence le MMO de réalité virtuelle Sword Art Online. L’ennui, c’est qu’il se retrouve piégé dans le jeu avec ses amis et que l’unique moyen de revenir dans le monde réelle est de terminer ce dernier. Autre précision et pas des moindres, les joueurs mourant dans le jeu décèdent également dans la vraie vie. L’histoire de Sword Art Online : Lost Song se déroule deux ans après ces événements.

SAO_5

Dès le début du jeu, on incarne Kirito, héros emblématique de Sword Art Online, accompagné de ses amis. Au fil de l’histoire, de nouveaux amis rejoignent l’aventure, ce qui rend le jeu plus palpitant. Ce qu’il faut savoir, c’est que le jeu se situe dans un monde ouvert, où l’on voyage d’île en île afin de résoudre des quêtes au travers de donjons. Pour se faire, il faut tuer des monstres, de différents types et différents levels. Afin de mener à bien ces quêtes, nous avons le choix entre deux personnages pour nous accompagner à faire face aux monstres. Ce qui est plaisant, c’est que l’on peut changer régulièrement de compagnon, chacun ayant ses propres attributs.

SAO_4

Ce jeu regorge de possibilités. Le choix des armes est vaste, une épée à une main, une épée à deux mains, un bouclier, une lance, un arc, et j’en passe encore, ce sont là tous les différents types d’armes que l’on peut porter. En plus de cela, chaque style permet au joueur de développer des compétences très utiles lors de combat qui utile du mana. Au travers de cet épisode, la magie fait son apparition et c’est là que l’on se rend compte de toutes les possibilités offertes. Entre les combinaisons avec les armes et la magie, les attaques sont tout autant plus folles les unes que les autres, et il va falloir jongler entre tout cela pour venir à bout de tous les monstres qui se trouvent face à vous.  Certains monstres seront plus faibles face à un certain type de magie, tandis que vos armes auront du mal à l’atteindre. Cela demande donc de la stratégie face à chaque monstre, et notamment face aux boss qui deviennent par moment très redoutable, notamment dans les airs.

SAO_3

Voilà l’un des points essentiels du jeu, le vol. Oui vous ne rêvez pas, dans ce jeu nous pouvons voler, et ce n’est pas pour me déplaire bien au contraire. Allant du simple planage dans les airs, pour mieux contrôler son personnage, au vol à toute vitesse, cela apporte du dynamisme et l’on prend vraiment son pied dans les cieux de Svart ALfheim. Même si cela demande un petit temps de maîtrise, il est également possible de combattre en volant ce qui est tout simplement excellent. Si je devais trouver un défaut dans le gameplay, ce serait la fonction de ciblage qui a vraiment du mal… En effet, vous allez parfois vouloir vous occuper d’un ennemi dans les airs et pourtant, cette maudite fonction se bornera à vouloir viser un adversaire au sol, ce n’est vraiment pas agréable, croyez-moi.

sword-art-online-lost-song-debar

Il faudra compter de nombreuses heures pour terminer la trame principale du jeu, cela fait plaisir de pouvoir passer autant de temps sur le jeu, ça en devient rare. A côté de cela, nous avons les quêtes secondaires pour s’occuper et monter en level, très utile à certains moments. Au premier abord, ce jeu satisfera tous les fans de Sword Art Online mais il s’adresse aussi à ceux qui n’en ont jamais entendu parler. A côté de cela, au cours de l’histoire, on nous offre la possibilité de créer notre propre personnage avec une race au choix, et pour quoi faire ? Tout simplement pour jouer en multijoueur, dans un tel univers c’est encore plus agréable et augmente encore plus les possibilités.

Pour conclure, Sword Art Online : Lost Song vaut clairement le détour et ravira les fans de la franchise. Pour les néophytes, je ne peut que vous recommander de découvrir l’animé ou le manga afin de pouvoir comprendre toutes les subtilités et clins d’œil qui parsèment l’aventure. Il y a de nombreuses heures à passer sur ce jeu avec des combats qui peuvent durer un certain temps mais qui n’en reste pas moins agréable. Le seul bémol restera le ciblage des monstres qui n’est pas du tout précis et peut très vite devenir énervant surtout dans des moments cruciaux. Je terminerai en vous conseillant de regarder le trailer qui suit :

Connaissez-vous Sword Art Online ? Le jeu vous fait-il envie ?

Publicités