Etant un fan de la sage Halo, j’ai attendu avec impatience le dernier opus. Et voilà le 27 novembre 2015 Halo 5 : Guardians sortaient et je pouvais le lancer. Mais en vaut-il vraiment le coup ? Quel en sera l’histoire ? 

Il faut savoir que depuis Halo 4, on a découvert de nouveaux ennemis, les Forerunners. Lors des affrontements ils apparaissent plus puissant que les Covenants et nous proposent de nouvelles armes, de bonne augure du coup. A la fin de ce quatrième opus, le MasterChief héros de tout l’univers se voit séparer de sa fidèle allié Cortana. Vous imaginez donc à partir de là, ce que peut bien être la suite de cet opus, mais est-ce vraiment ça ?

Le scénario du cinquième opus nous réserve des surprises. Dès les premiers trailers, on nous plonge dans une intrigue folle, le MasterChief serait un traite, réalité ou fiction ? Il faudra faire le jeu pour connaitre la vérité.

5

La paix est rompue après l’attaque-surprise des colonies. Et lorsque le Major, le plus grand héros de l’humanité, disparaît, un nouveau Spartan est chargé de le retrouver et de lever le voile sur un mystère qui menace la galaxie entière.

Qu’est-ce qui change dans cet opus ? 

Quand on arrive sur un nouvel opus on espère de la nouveauté, bien évidemment. Et celui-ci en est chargé. En effet, de nouveaux ennemis font leur apparition et sont assez costauds à battre, ils nous demandent de la coordination avant tout. En plus de cela, on a un nouveau vaisseau, un vaisseau Forerunners dont la maniabilité n’est pas forcément simple mais reste assez intuitif. Rien que cela, ça nous suffit à satisfaire une partie d’entre nous. Mais je crois ce qui m’a le plus plu dans cet opus, c’est de ne pas être seul. A chaque mission, nous sommes en équipe de 4 Spartans. Après cela, on peut se dire que ça facilite les choses mais pas forcément, surtout quand on voit le nombre d’ennemis que l’on a à affronter à certains moments.

2

Une révolution graphique ?

Qui dit console Next Gen dit forcément meilleure qualité, enfin c’est ce que tout le monde pense. Bon c’est sûr on souhaite tous que les jeux soient de plus en plus beaux, de plus en plus réalistes visuellement. En ce qui concerne Halo qui est dans un univers tout nouveau, on attend d’en avoir plein les yeux. Et pour ma part, graphiquement j’en ai pris plein les yeux. On arrive dans un nouvel univers qui a été travaillé dans les détails, on se rapproche de plus en plus de la réalité.

4

Et bien évidemment dans ce nouvel opus, nous retrouvons nos fidèles personnages dont MasterChief toujours aussi classe dans sa tenue, mais la personne que l’on attend le plus c’est ……………………… Cortana, qui apparaît bien plus vrai que nature. C’est en la voyant apparaître que j’ai eu une claque visuelle, réalité ou fiction, sur ce coup-là j’ai eu des hésitations en la voyant.

6

Et le Gameplay ?

Le Gameplay est fidèle à lui-même avec quelques modifications. Les armes à feu se manient de manière idéale malgré une petite gêne pour ma part, car lorsque nous visons si l’on se fait toucher par l’ennemi on perd notre zoom de visée, assez perturbant du coup surtout quand on veut sniper. Par contre, le combat en corps à corps est très intéressant, avec par moment un coup de cut à la mode Battlefield, une véritable nouveauté.

Pauvre Grognard qui s'amusait avec son crâne
Pauvre Grognard qui s’amusait avec son crâne

Le multijoueur devient extrêmement varié avec différents modes et des maps assez bien faites.

 

Dans l’ensemble, j’ai adoré le jeu. Le mode histoire m’a pris 6 heures environ et j’ai pris énormément de plaisir à le faire avec malgré tout quelques passages difficiles que j’ai du recommencer plusieurs fois par sa difficulté. Le graphisme du jeu m’a particulièrement attiré. Il ne me reste plus qu’à tester le jeu en coop pour encore plus de plaisir.

1
Mais qu’est-ce donc ? De nouveaux ennemis ?

Cet opus m’a ébloui par ses nouveautés. A tous ceux qui ont une Xbox-One je vous recommande ce jeu, il en vaut la peine, une belle exclusivité.

Et vous, l’avez-vous testé ce jeu ? Êtes-vous un fan d’Halo ?

Publicités